Démarrer / Trucs et astuces / Trucs et astuces sur les laits végétaux / Conseils pour la préparation du lait végétal

Conseils pour la préparation du lait végétal

Nous allons partager les conseils de base pour la préparation du lait végétal. Ce sont les conclusions auxquelles nous sommes parvenus après avoir préparé toutes sortes de boissons à base de plantes avec Vegan Milker. Nous savons que ce n’est que le début, car heureusement, nous continuons à apprendre chaque jour grâce aux contributions de personnes du monde entier.

Température de l’eau

397431_584676124886038_99476602_n

Chaque famille d’aliments a ses propres caractéristiques nutritionnelles. C’est pourquoi les boissons que nous produisons ont également leurs propres caractéristiques nutritionnelles. Par exemple, les laits végétaux de noix ont plus de corps que les laits végétaux de céréales comme le riz et l’épeautre. Cependant, le lait d’avoine, étant une céréale, a tendance à s’épaissir, tout comme le lin et le chia, et nous pourrions passer des heures à décrire les particularités de chaque lait végétal sans jamais en finir.


Pour simplifier le processus, nous avons élaboré un schéma qui peut servir de guide. Nous utiliserons :

EAU CHAUDE (60º -70ºC)

  • Ceréales: flocons ou grains de riz, avoine, épeautre…
  • Graines à coque dure : chanvre, sésame, quinoa.

L’eau chaude favorise l’extraction de la substance des graines ou des grains utilisés.

EAU FROIDE

  • Légumes secs précuits (soja, cacahuètes…)
  • Fruits secs (amandes, noisettes, noix, etc.)
  • Rhizomes herbacés (souchet)
  • Graines riches en fibres alimentaires (chia, lin…)

Toutes ces graines peuvent également être écrasées avec de l’eau chaude, mais cela peut réduire la durée de conservation de la boisson (noix) ou la rendre trop épaisse (chia, lin, etc.).

Matière première : les graines

Un conseil important est de goûter la graine avant qu’elle ne subisse le processus de préparation du lait végétal. Parfois, elle a l’air bonne mais en réalité elle est oxydée et a un goût rance. Attention aux détails.

Les noix et les graines utilisées peuvent être grillées, avec ou sans peau, salées… le choix du format dépend de votre goût.

Les fruits à coque ont-ils besoin d’être activés ?

Vegan Milker chufamix semillas y leches vegetales sin lactosa

L’activation des graines est un concept issu du monde de la germination. Activer la graine signifie l’amener à germer. La graine est exposée aux bonnes conditions d’humidité, de lumière et de température pour qu’elle ressente le besoin de germer. C’est alors que la graine déploie sa vitalité pour devenir une nouvelle plante.

Bien entendu, seules les graines entières capables de générer la vie peuvent être activées: noix dans leur coquille, légumineuses, graines dans leur coquille, céréales entières, etc. Cependant, de nombreuses personnes parlent de l’activation des graines en référence aux noix déjà grillées ou pelées, impossible d’activer.

Nous avons remarqué que le terme “activation” des fruits à coque est actuellement utilisé à tort et à travers. On veut sans doute simplement dire que les noix doivent être “trempées” avant la préparation du lait ou de la boisson. Après avoir lu sur le sujet, il n’est pas clair pour nous que la noix doive être trempée au préalable. Nos ancêtres trempaient-ils la noix avant de la consommer ? Trempe-t-on une noix avant de la manger ?

Après avoir clarifié la question de l’activation, passons aux grandes lignes de la manière de traiter chaque graine, céréale ou noix dans la préparation du lait végétal.

Nous présentons un éventail d’options que chaque utilisateur devra personnaliser en fonction de sa tendance nutritionnelle : macrobiotique, végétalienne, crudivore…

A l’état naturel ou grillé:

Fruits secs : noix de cajou grillées, noix, noisettes, pistaches, noix de macadamia, etc.

À l’état naturel ou sous forme de flocons (pressés):

Céréales (riz, épeautre, avoine…)

Faire tremper* pendant 2 à 12 heures avant de préparer la boisson:

  • Amande avec la peau (pour minimiser les anti-nutriments présents dans la peau)
  • Noix tigrée
  • Graines à peau dure (sésame, quinoa, chia…)
  • Soja blanc
  • Flocons d’avoine (certains courants recommandent de faire tremper les flocons d’avoine avant de les utiliser)

Pré-cuisson des graines:

Soja blanc et céréales complètes.

Ils sont cuits pendant environ 30 minutes. Les grains cuits sont ensuite utilisés pour préparer la boisson ou le lait correspondant.

*Le trempage est une technique utilisée pour rendre la graine plus digestive et plus facile à broyer. Si l’on ne dispose pas de temps pour le trempage, cette étape peut être supprimée dans tous les cas, sauf pour le soja (car il s’agit d’une légumineuse).

Toutes les graines et noix qu’il est recommandé d’hydrater avant utilisation peuvent également être préalablement moulues et utilisées comme farine.

Comment utiliser le mixeur

Paso 3 Vegan Milker

Lorsque nous introduisons le mixeur manuel dans le mélange de graines et d’eau pour l’émulsionner, nous recommandons d’utiliser un réglage normal et de terminer le processus avec le réglage turbo ou plus puissant. Il n’est pas nécessaire d’utiliser plus d’énergie que nécessaire. Le broyage peut prendre entre 1 et 2 minutes maximum, en fonction de la taille et de la dureté de la graine, de la racine ou du légume à presser.

Dans le cas de très petites graines, il faut cependant connaître quelques astuces pour accélérer le processus : 1- Utiliser dès le départ la puissance maximale du mixeur, car les graines les plus petites sont les plus difficiles à presser et glissent facilement entre les lames.
2- Minimiser l’espace de travail en ajoutant juste assez d’eau pour couvrir les graines, pas plus. Une fois les graines écrasées, vous pouvez ajouter le reste de l’eau jusqu’à atteindre la mesure proposée dans la recette.

Surmonter l’effet de succion du mixeur

Lorsque le mixeur est utilisé à pleine puissance ou en mode turbo, il se produit parfois un effet de ventouse: la tête du mixeur reste collée au fond du bol. Il suffit d’arrêter le moteur, de réduire la puissance et de déplacer le mixeur de haut en bas pour poursuivre le processus.

Grâce à ces conseils, vous pouvez maintenant commencer à explorer les émulsions de graines, les céréales et les fruits à coque pour préparer des laits végétaux à la maison. Nous attendons avec impatience vos questions, vos expériences et vos suggestions.

Dans un autre chapitre, nous parlerons des conseils de base pour la conservation. Ne le manquez pas !

CBE, le nouveau système de préparation du café Gaspacho vert au noyau d'avocat
  • Bola agitadora

    Boule de secousse

    1,80
  • Couvercle en bambou

    4,50

S'inscrire à la newsletter

Entradas relacionadas

Chai Latte

Chai Latte

Cette recette de chai latte a été inventée par nos distributeurs néo-zélandais @rogers_homewares pour "The food show" à Auckland cet été. Outre le cafè latte, le chai latte a également connu un succès retentissant. Ma curiosité pour les nouvelles saveurs m'a poussée à...

Lait d’amande granitée

Lait d’amande granitée

Si vous voyagez aux îles Baléares ou dans le bassin méditerranéen, vous pourrez profiter entre autres d’un orgeat (horchata) ou du lait d’amande granités. Le "granissat d’ametla", comme on l’appelle dans la région, est une boisson populaire qui jouit d’une grande...

Lait de pistaches

Lait de pistaches

C'est au salon de l’alimentation écologique Biofach 2014 que nous avons fait pour la première fois un lait de pistaches . Nous aimons beaucoup experimenter avec de nouvelles graines et quand nous avons vu le stand de "pistaches ibériques" (Albacete, Espagne) le coup...

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Café hautement fortifiant – Gastronomie indienne - […] Vegan Milker: Conseils pour la préparation du lait végétal […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest